DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Chardon-Bénit

(Cnicus benedictus - Astéracées)

L'adjectif spécifique, « bénit », souligne combien cette plante était déjà estimée jadis, alors on croyait à de nombreuses propriétés thérapeutiques malgré qu'en grande partie elles sont plutôt fantaisistes. Le chardon béni est un tonique amer qui stimule les sécrétions gastriques et biliaires, utile en cas de manque d'appétit, anorexie, coliques.

Habitat et culture

Cette plante méditerranéenne pousse sur les sols arides et pierreux ainsi que sur les friches. On cueille ses feuilles et ses capitules en été.

Principaux constituants

  • Lignanes
  • Lactones sesquiterpèniques
  • Principe amer (cnicine)
  • Huile essentielle
  • Polyacétylènes
  • Flavonoïdes
  • Triterpènes
  • Phytostérols
  • Tanins

Principaux effets

  • Tonique amer
  • Réduit la fièvre
  • Expectorant léger
  • Antibiotique
  • Anti-inflammatoire
  • Aide à la cicatrisation

Usages traditionnels et courants

  • Usages traditionnels: Au Moyen Âge, le chardon bénit était censé guérir la peste. On croyait également qu'elle traite les plaies ulcéreuses et infectées.
  • Digestion: Il stimule les sécrétions gastriques, intestinales et biliaires.
Lu 2469 fois
Plus dans cette catégorie : « Chardon-Marie Camphre »