DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Anatomie 101

Saviez-vous que?


L’ail est un antibiotique naturel puissant, très efficace pour soigner certaines infections en plus de soulager les problèmes d’estomac et d’arthrite!
Le thé vert facilite la circulation sanguine, abaisse la tension artérielle, réduit le taux de mauvais cholestérol en plus de stimuler le cœur, prévenir les caries, le psoriasis et l’acné…
Les oméga-3 réduiraient les cas d’infarctus et d’AVC de 19% à 45%. Ce nutriment essentiel à la vie possède un effet protecteur réel contre les maladies cardio-vasculaires!
Non seulement le gingembre agrémente vos plats, il peut aider à réduire les nausées, les vomissements et le taux de cholestérol sanguin!

Qui est en ligne?

Nous avons 70 invités et aucun membre en ligne

Petit intestin

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Saviez-vous que?

C'est dans le petit intestin que se déroule principalement l'absorption des nutriments; le glucose, les vitamines, les acides aminés passent par le petit intestin afin d'être absorbés par la circulation sanguine ou lymphatique.

Le duodénum, le jéjunum et l'iléon composent l'intestin grêle ou petit intestin. La première section, le duodénum, reçoit le bol alimentaire (chyme), mais aussi les sécrétions digestives venant du foie (notamment la bile) et du pancréas.

Le jéjunum et l'iléon sont très longs et contournés, tandis que le jéjunum est plus étroit et moins long que l'iléon.

La décomposition du bol alimentaire  se poursuit dans l'intestin grêle, sous l'action des sucs pancréatiques, de la bile et des sécrétions de l'intestin, si bien que les nutriments peuvent être transférés vers le sang ou la lymphe. Des mouvements musculaires assurent le déplacement du liquide alimentaire dans le tractus.

Couches de la paroi intestinale

Comme dans l'estomac, la paroie de l'intestin grêle est composée de 4 couches distinctes. La plus externe, la séreuse, est une couche protectrice. La suivante, la musculeuse, possède des fibres musculaires longitudinales, circulaires et obliques. Juste au-dessus, la couche sous-muqueuse est dotée de vaisseaux et de nerfs. Enfin, la plus interne, la muqueuse présente des villosités permettant d'augmenter la surface d'échange.

Les villosités intestinales

Chaque villosité intestinale est recouverte d'un épithélium, une couche cellulaire qui permet aux nutriments de passer dans la partie centrale des villosités (lumen). Cette partie renferme les vaisseaux chylifères et un réseau de capillaires sanguins. Certains nutriments passent dans la lymphe, tandis que d'autres passent dans le sang et sont conduits jusqu'au foie. Les cellules épithéliales de chaque villosité comportent également des microvillosités. Ensemble, les replis internes de l'intestin, les villosités et les microvillosités augmentent considérablement la surface d'échange. Les cellules caliciformes (ou cellules à gobelet) sécrètent un mucus facilitant le passage de la nourriture.

Plus dans cette catégorie : « Oesophage Vésicule biliaire »