DIRECTIONATURE

  La santé, c'est dans ma nature...
Get Adobe Flash player

Anatomie 101

Saviez-vous que?


L’ail est un antibiotique naturel puissant, très efficace pour soigner certaines infections en plus de soulager les problèmes d’estomac et d’arthrite!
Le thé vert facilite la circulation sanguine, abaisse la tension artérielle, réduit le taux de mauvais cholestérol en plus de stimuler le cœur, prévenir les caries, le psoriasis et l’acné…
Les oméga-3 réduiraient les cas d’infarctus et d’AVC de 19% à 45%. Ce nutriment essentiel à la vie possède un effet protecteur réel contre les maladies cardio-vasculaires!
Non seulement le gingembre agrémente vos plats, il peut aider à réduire les nausées, les vomissements et le taux de cholestérol sanguin!

Qui est en ligne?

Nous avons 50 invités et aucun membre en ligne

Système Glandulaire

Système Glandulaire

Les glandes et les cellules du système glandulaire fabriquent des messagers chimiques appelés «hormones», qui circulent dans le sang et les autres liquides corporels. Ces hormones ont notamment pour fonction de maintenir l'équilibre du milieu intérieur communément appelé l'homéostasie. Elles sont également impliquées dans des processus à long terme, tel que la croissance, et contrôlent les changements survenant à la puberté. Le système glandulaire est en étroite relation avec le système nerveux.

Ses fonctions

Le système glandulaire (ou endocrinien) est composé de tissus glandulaires isolés, comme la thyroïde, mais également de tissus contenus à l'intérieur des organes, notamment au niveau du cœur et des ovaires. Pour contrôler et coordonner les fonctions biologiques, ce système agit par l'intermédiaire des hormones qui agissent de façon comparable aux signaux électriques du système nerveux. De plus, ces deux systèmes (glandulaire et nerveux), reliés au niveau du cerveau, fonctionnent en collaboration, ayant leur propre rythme et leurs caractéristiques distinctes. De ce fait, les hormones ont une action plus lente et prolongée contrairement aux nerfs qui ont une action plus courte et rapide.

Sa structure

Les différents organes du système endocrinien sont situés dans des régions parfois très éloignées de l'organisme. L'hypophyse est dans la boîte crânienne, la thyroïde dans le cou, le thymus dans le thorax, les glandes surrénales et le pancréas dans l'abdomen, les ovaires et les testicules dans le bassin. Les hormones qu'elles libèrent régulent les pulsions et les émotions fondamentales, comme les pulsions sexuelles, la violence, la colère, la peur, la joie et le chagrin. Elles stimulent également la croissance et l'identité sexuelle, contrôlent la température corporelle, contribuent à la réparation des tissus lésés et aident à générer de l'énergie.

Le rôle des glandes

    L'hypothalamus est un amas de cellules nerveuses se chargeant de créer le lien entre les systèmes nerveux et glandulaire, il assure l'équilibre des substances régulatrices de la sécrétion d'hormones.
    La glande pinéale ou épiphyse est de la taille d'un pois au centre du cerveau. Elle confectionne la mélatonine, une hormone en partie responsable des rythmes biologiques comme les périodes veille-sommeil et le développement sexuel.

  • L'hypophyse est la glande qui supervise la plupart des autres glandes endocrines.
  • La glande thyroïde contrôle le métabolisme de bas, la masse corporelle, les cycles énergétiques et le rythme cardiaque et elle peut stocker ses hormones.
  • Le thymus fabrique trois hormones impliquées dans la maturation des lymphocytes T du système immunitaire.Le cœur émet une hormone appelée "atriopeptine" qui réduit le volume sanguin et la pression sanguine et régule le milieu intérieur.
  • Les glandes surrénales créent des stéroïdes agissants sur la régulation du métabolisme du glucose, du potassium et du sodium. Elles produisent également la très courageuse adrénaline.
  • Les reins sécrètent l'érythropoïétine, qui stimule la production et la sécrétion d'enzymes digestives.
  • Le pancréas participe au métabolisme énergétique. Il produit deux hormones importantes l'insuline, qui réduit le taux de glucose dans le sang et le glucagon qui l'augmente.
  • Les intestins comme l'estomac produisent des hormones qui stimulent la production et la sécrétion d'enzymes digestives.
  • Les ovaires fabriquent les œstrogènes et la progestérone, principales hormones du cycle ovarien.
  • Les testicules conçoivent des androgènes qui interviennent dans la croissance, le développement des organes génitaux et des aspects secondaires (barbe, pilosité, voix) et dans la production de sperme.

Maladies affectant le système glandulaire

La thyroïde est située sur la face antérieure du cou, avec les 4 petites glandes parathyroïdes sur les côtés. Les hormones produites ont un large spectre d'action sur le métabolisme, allant du maintien du poids à la régulation du rythme d'utilisation du glucose sanguin, en passant pas le contrôle du…
Les principales glandes sexuelles sont les ovaires (chez la femme) et les testicules (chez l'homme). Les hormones sexuelles qu'elles produisent stimulent, respectivement, le développement des ovocytes et des spermatozoïdes. Elles influencent également les stades de développement sexuel précoce d'un embryon. Après la naissance, leur production reste très faible, mais à…
La médulla interne et le cortex externe da la glande surrénale secrètent différentes hormones. Les hormones corticales, comme les glucocorticoïdes (cortisol), sont des stéroïdes et agissent sur le métabolisme. Les minéralocorticoïdes, comme l'aldostérone, interviennent dans les équilibres ioniques. Enfin, les gonadocorticoïdes ont une action sur les ovaires et les testicules.…
La glande la plus importante de tout le système glandulaire est l'hypophyse ou la glande pituitaire. Elle est composée de deux parties très distinctes. En avant, le lobe antérieur, appelé anté-hypophyse ou dénohypophyse, assure la plupart des fonctions de cette glande; situé à l'arrière, le lobe postérieur est aussi baptisé…
L'hypothalamus est une zone située tout au centre du cerveau, il représente moins de 1% du volume total. L'hypothalamus se retrouve juste au-dessus de l'hypophyse, relié par une tige qu'on appelle la tige pituitaire. Il assure un double rôle de contrôle des sécrétions hormonales de la glande hypophyse, considérée comme…
Ils sont, contrairement aux testicules, à l'intérieur de l'abdomen. Les ovaires sont des glandes génitales. Ils deviennent fonctionnels à la puberté. Ils fabriques des hormones : les œstrogènes et la progestérone. Ce sont des hormones féminines et elles sont responsables de l'apparition des caractères sexuels secondaires de la femmes :…
Le pancréas est une glande exocrine jouant un double rôle. Il produit des enzymes digestives et assure également une fonction endocrine. Dans le tissu acineux, on trouve environ 1 million d'îlots de Langerhans, qui produisent les hormones impliquées dans le contrôle du métabolisme du glucose, la principale source d'énergie de…
Glande génitale (gonade) mâle, possédant à la fois les fonctions exocrines (émission d'hormones et fabrication de spermatozoïdes) et endocrines (sécrétion d'hormones dans le sang). Elles produisent environ 50 000 spermatozoïdes par minute.Les testicules humains sont des organes pairs et symétriques situés à l'extérieur du pelvis dans le scrotum afin d'être…
Le thymus est constitué de deux lobes de grandes dimensions chez l'enfant, et est quasi inexistant chez l'adulte. À la fin de la vie, le thymus est transformé en tissu adipeux (graisse). Chez le nourrisson, le thymus se situe à la base du cou sous le sternum jusque dans le…